Dragonball Symphonic Adventure

Dragonball Symphonic Adventure

Bonsoir à tous mes chers lecteurs,

Comme certains d’entre vous le savent le 27 Octobre dernier se jouait pour la seconde fois en France le concert symphonique de Dragonball /Dragonball Z !! J’y était déjà en 2017 mais en tant que grand fan je me devais d’assister à cette seconde mouture.

Suite à la suppression de ma vidéo de l’année dernière par Youtube j’ai décidé de retirer mon ancien article et de le réécrire intégralement en parlant de la version 2018.

Cet événement était produit par Overlook Event (déjà responsable d’autres grand concerts à succès tels que « Final Fantasy Distant World » ou encore « Pixar en Musique ») et joué par le Sinfonia Pop Orchestra dirigé par Constantin Rouits. C’est au grand Rex à Paris que les célèbres musiques composées par Shunsuke Kikuchi ont été sublimées.

Nous avons également eu la chance d’écouter de nombreuses chansons issues des « openings » de DragonBall et DragonBall Z interprétées par Hiroki Takahashi.

     

Mon avis :

J’avais acheté des places en catégorie 2 et j’étais placé au second étage (j’étais au premier en 2017). La salle du grand Rex est très bien faite car en plus d’être confortable on voit très bien la scène peu importe où on est situé. J’avais donc une belle vue à la fois sur l’orchestre mais aussi sur l’écran.

Le spectacle retraçait l’ensemble des événements de la saga depuis le premier épisode de Dragon Ball jusqu’à la mort de Buu. Sur l’écran étaient diffusés tous les passages mythiques de la série et l’orchestre jouait les morceaux en conséquence. Pour l’occasion le montage vidéo avait été entièrement revu et était encore plus pêchu que l’année passée.

Le concert a débuté par l’opening de Dragon ball « makafushigi adventure », puis toutes les musiques cultes de cette partie jusqu’au mariage de Sangoku, puis un entracte et la reprise sur « Chala Head Chala » suivi de toute la saga Dragon ball Z.

Tout était parfaitement synchronisé l’image vidéo avec l’orchestre, mais aussi les effets de lumière notamment lors des transformations en super saiyan. Du grand art ! L’orchestre s’est également enrichi avec l’arrivée de 2 guitares électriques apportant une touche « pop » particulièrement appréciable lors des génériques.

Le concert dure environ 3h ce qui peux sembler long mais qui reste finalement assez court pour réussir à retracer l’ensemble de la saga et à ce sujet ils ont réussi un véritable tour de force .

Le seul reproche que je pourrai faire concerne le volume des bruitages lors des passages cultes de la série. Il est bien trop fort, à tel point qu’il fait réellement mal aux oreilles. Je pense qu’ils devraient régler ce problème pour leurs prochaines dates dans les autres pays.

Autre point à noter, le hall d’entré était animé par un stand de goodies et des vitrines présentant de superbes figurines de chez Tsume art (cf. photos ci dessous).

Enfin cette année, il y avait quelques petites surprises avec la venue sur scène de certains doubleurs français de la série et notamment Brigitte Lecordier (voie de Goku enfant) et Philippe Ariotti (voie de Freeza, Piccolo…). Ils ont également annoncé via un trailer leur prochain spectacle prévu pour avril 2020 autour de la saga Saint Seiya (Les chevaliers du zodiaque). Soyez assurés que j’y serai et que je vous ferai partager mon avis.

Vous l’aurez compris j’ai passé un super moment emprunt de nostalgie. Un grand merci et bravo aux organisateurs, musiciens et tout le staff.

Pour l’occasion j’ai réalisé un fanart ci dessous entièrement numérique sous manga studio, que vous retrouverez par la suite dans la section « Fanart« .

J’ai également réalisé une critique en vidéo que vous pouvez aussi retrouver sur ma chaîne Youtube et qui je l’espère ne sera pas supprimée. N’hésitez pas à vous abonner pour ne pas rater les prochaines vidéos.

A très bientôt et partagez l’article si vous avez aimé.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.